Assawra

Site du Mouvement Démocratique Arabe

Accueil > Liban > GBA > « Boîte à lettres » pour Georges Ibrahim Abdallah

« Boîte à lettres » pour Georges Ibrahim Abdallah

lundi 29 octobre 2012, par Al Faraby

J’ai été sollicité pour populariser une juste cause, celle de notre ami Georges Ibrahim Abdallah qui croupit depuis plus de 28 ans dans les prisons françaises.
Il aurait pu bénéficier d’une liberté conditionnelle depuis 1999. Celle-ci lui est toujours refusée. Huit demandes de libération ont été déposées. Toutes ont été refusées par une justice française dite « indépendante ».
Toute sauf une. C’était en 2003.
Cette année-là, le tribunal de Pau a statué à son bénéfice. C’était sans compter avec les pressions extérieures. Notamment celle des États-Unis, partie civile dans ce dossier puisqu’un de ses «  diplomates  » avait été abattu.
Diplomate ? Un membre du service de renseignements militaires américains, dont l’administration tout entière était vouée au soutien aux crimes israéliens au Liban et au Proche-Orient, dont le rôle était la traque des progressistes libanais et palestiniens.

Georges Ibrahim Abdallah a déposé une 8ème demande de libération conditionnelle en janvier 2012... Le délibéré de la décision est attendu le mercredi 21 novembre 2012.

Alors, d’ici cette date, "Assawra" met en place une « Boîte à lettres » dans laquelle tout à chacun peut déposer un message de soutien et de solidarité à Georges. "Assawra" s’engage à le lui faire pavenir.

écrivez-lui à l'adresse:


georgesibrahimabdallah@assawra.info

**

Agir
 

Nous vous invitons à contacter tous vos élus, notamment les députés, sénateurs, maires, conseillers généraux, conseillers régionaux... mais aussi tous les responsables politiques, syndicaux, associatifs... pour qu’ils fassent connaître leur position sur l’incarcération injuste de Georges Ibrahim Abdallah.
"Assawra" s’engage à la publier.

Al Faraby
Administrateur « d’Assawra »

***

Pour plus d'informations:


Pourquoi Georges Ibrahim Abdallah reste-t-il incarcéré  ?
http://www.assawra.info/spip.php?article1307