Assawra

Site du Mouvement Démocratique Arabe

Accueil > Liban > GBA > Dans la boîte à lettres de Georges Ibrahim Abdallah...

Dans la boîte à lettres de Georges Ibrahim Abdallah...

mercredi 31 octobre 2012, par La Rédaction

Les messages déposés le mardi 30 octobre 2012 :

"...
Un jour viendra,
comme un oiseau,
sur la plus haute branche
..."

(Louis Aragon)

Liban Renaissance - France

**

Bonjour,
L’Association France Palestine Solidarité Nord-Pas de Calais a lancé un message de masse appelant à la solidarité pour ta libération immédiate. Le message est placé sur son site. D’autres initiatives sont en cours. Un compte rendu sera fourni.
Amicalement.

Jean-François Larosière

AFPS Nord Pas de Calais - France

**

Il est temps que soit mis fin à cette politique de l’arbitraire et des deux poids et deux mesures. Il est temps que les geöles sionistes soient expurgés de tous ces détenus d’opinion, dont le seul crime est de s’être battu pour des droits légitimes, d’avoir refusé de plier, d’abdiquer, d’avoir encore osé croire qu’il pouvait exister un minimum de justice et de respect des droits de l’homme et de dignité en ce bas monde.
Libérez Georges Ibrahim Abdallah.

Mohamed Abdoun

Journaliste et écrivain.
Algérie.

**

Cher camarade,
Reçois tout mon soutien et ma solidarité. Courage.
Fraternellement

Fatima-Zohra

**

Trente ans de prison pour un délit à caractère politique ! Liberté
conditionnelle non appliquée ! J’ai honte de mon pays de droite comme de
soit-disant gauche et de sa justice à géométrie variable. Courage
(vous n’en manquez pas) et admiration pour votre persévérance dans vos
idées.
Salut et fraternité.

Dominique Moroud

**

Cher camarade,
COURAGE !
Je sais que vous n’en manquez pas mais avec le temps c’est plus difficile !
Fraternellement,

PAUL BALTA,

ÉCRIVAIN

**

Nous habitons à Nimes en France et pensons tres fort à vous.
Vous n’etes pas oublié, nous vous transmettons toute notre amitié.
Bon courage à vous.
Bien cordialement

Nicole et Paul Sabalos

**

Georges,
Ta résistance et ta constance sont exemplaires.
Tu es la preuve vivante d’un déni de justice dans la patrie des droits de l’homme.
En effet, le crime qui t’a été imputé a été jugé et puni, la punition exécutée et la loi dit qu’à l’issue de cette punition, le citoyen recouvre ses droits.
Mais dans ton cas il n’en est rien. L’état français bafoue donc ses propres lois, comme le fait n’importe quel dictateur.
Il faut que cela cesse et nous le disons haut et fort.
Nous sommes avec toi.

François BOHY

**

Mon cher Georges,
Tu n’es pas seul. Nous sommes tous à tes côtés même si tu ne nous vois pas. Tu es dans nos cours. L’injustice qui frappe un homme qui lutte pour la cause la plus noble dans ce monde ne manquera pas de retentir pendant des décennies à venir et l’Histoire jugera un jour le pays des "Droits de l’Homme", ça dépend de quel homme il s’agit !...
Viendra le jour où tu triompheras des lâches, toi qui n’a jamais manqué de
courage et tu seras un grand devant lequel on déroulera le tapis rouge.
Mandela en est un exemple...
Grossssssssssssse Bisssssssssssse.

Farida

**

Bonjour,
J’ai pris connaissance de votre situation par l’association France Palestine Solidarité.
J’espère que votre situation s’améliorera et que Dieu vous donnera la force de faire à toutes les difficultés que les hommes pourraient mettre sur votre chemin.

Alia Boussouf

**

Merci à vous, maillons de la chaîne de solidarité avec Georges Abdallah, et militants pour qu’une certaine justice boîteuse puisse se mettre debout et se libérer du dictat d’une poignée de malades qui gouvernent le monde

Violette Daguerre

**

Georges Ibrahim Abdallah a déposé une 8ème demande de libération conditionnelle en janvier 2012... Le délibéré de la décision est attendu le mercredi 21 novembre 2012.

Alors, d’ici cette date, "Assawra" met en place une « Boîte à lettres » dans laquelle tout à chacun peut déposer un message de soutien et de solidarité à Georges. "Assawra" s’engage à le lui faire pavenir.

écrivez-lui à l'adresse:


georgesibrahimabdallah@assawra.info

***

Pour plus d'informations:


Pourquoi Georges Ibrahim Abdallah reste-t-il incarcéré  ?
http://www.assawra.info/spip.php?article1307