Assawra

Site du Mouvement Démocratique Arabe

Accueil > Palestine > Gaza : 20 Palestiniens tués par les raids d’Israël

Gaza : 20 Palestiniens tués par les raids d’Israël

dimanche 18 novembre 2012, par La Rédaction

Vingt Palestiniens, dont une majorité de femmes et d’enfants, ont été tués dimanche, la journée la plus meurtrière depuis mercredi, tandis que les efforts s’intensifiaient pour une trêve avec le Hamas au cinquième jour de l’offensive israélienne sur Gaza.
Alors que le Premier ministre Benjamin Netanyahu prévenait qu’Israël était prêt à "étendre significativement" ses opérations, en allusion à une offensive terrestre, le président américain Barack Obama et le ministre britannique des Affaires étrangères William Hague semblaient tenter de l’en dissuader.
Dix Palestiniens, dont quatre femmes et quatre enfants, y compris huit membres d’une même famille, ont été tués dans l’après-midi dans une frappe aérienne qui a détruit un immeuble de trois étages du quartier de Nasser (nord) dans la ville de Gaza.
Les sauveteurs dégageaient à mains nues les corps des décombres du bâtiment d’habitation, complètement rasé.
"Le massacre de la famille Dallou ne restera pas impuni", ont averti les Brigades Ezzedine al-Qassam, la branche armée du mouvement palestinien Hamas, au pouvoir à Gaza.
"Ce massacre prouve que l’occupant se venge sur les civils de son échec militaire. Les Israéliens vont payer", a renchéri un porte-parole du Hamas, Sami Abou Zouhri.
En fin d’après-midi, cinq hommes ont été tués dans une série de raids israéliens sur le nord et le centre du territoire palestinien.
Dans la matinée, six Palestiniens, dont quatre enfants, avaient été tués, dont un frère et une soeur de 3 et 1 an dans le nord, ainsi qu’un enfant de 18 mois, dans le centre.
Une adolescente de 13 ans, trois femmes et deux hommes ont également péri dans des raids sur des maisons dans la ville de Gaza.
Après le siège du gouvernement du Hamas, complètement détruit samedi, l’aviation israélienne a visé dans la nuit deux centres de presse à Gaza, blessant au moins huit journalistes palestiniens.
Côté israélien, pour la quatrième journée consécutive, les sirènes d’alerte aérienne ont retenti à Tel-Aviv. La police a ensuite annoncé que deux roquettes avaient été interceptées par le système antimissile "Iron Dome".
Sept Israéliens ont été blessés. Un bâtiment de quatre étages a été touché de plein fouet, provoquant des dégâts importants dans plusieurs appartements.

***

Fabius : "Une guerre doit et peut être évitée"
"Nous pensons qu’une guerre doit être évitée et peut être évitée" en Israël et dans la bande de Gaza, a affirmé dimanche à la presse le ministre des Affaires étrangères, Laurent Fabius, depuis Jérusalem. "Le président de la République française m’a demandé de venir ici aujourd’hui, parce que nous sommes dans une situation d’urgence. Ce qui se passe en Israël, ce qui se passe dans la bande de Gaza, est d’une grande gravité, il y a des morts, des blessés, il y a une escalade et nous pensons que la guerre doit être évitée et peut être évitée", a-t-il déclaré.
Le chef de la diplomatie française s’est rendu dimanche en Israël pour "appeler l’ensemble des parties à arrêter l’escalade et proposer l’aide de la France pour parvenir à un cessez-le-feu immédiat", a indiqué le ministère des Affaires étrangères dans un communiqué, cinq jours après le début du conflit qui oppose Israël et la bande de Gaza. Une série d’entretiens étaient prévus "avec le président Shimon Peres, le Premier ministre Benyamin Netanyahou, le ministre de la Défense Ehud Barak ainsi que le ministre des Affaires étrangères Avigdor Lieberman", et enfin avec le président de l’autorité palestinienne, Mahmoud Abbas.

(18 Novembre 2012 - Avec les agences de presse)

Pour vous inscrire à notre liste de diffusion "Assawra"
faites la demande à l’adresse : Assawra1-subscribe@yahoogroupes.fr

<FONT color=#ff0000 face=Arial>Pétition
Non au terrorisme de l’Etat d’Israël
<A href=http://www.Assawra.Info/spip.php?article10>http://www.Assawra.Info/spip.php?article10