Assawra

Site du Mouvement Démocratique Arabe

Accueil > Palestine > Samer Issawi continue sa grève de la faim jusqu’au martyr

Samer Issawi continue sa grève de la faim jusqu’au martyr

mardi 26 mars 2013, par La Rédaction

Nous attirons votre attention sur la situation de M. Samer Issawi en grève de la faim depuis juillet 2012 afin d’abroger la détention administrative* qu’il subit.
Samer avait été libéré lors de l’échange de prisonniers et avait été de nouveau détenu quelques mois plus tard. Il est actuellement en détention administrative c’est-à-dire sans aucun jugement. C’est la raison de sa grève de la faim ouverte.
Aujourd’hui sa situation médicale est devenue très critique. Hospitalisé à l’hôpital israélien Kaplan, l’équipe médicale qui le suit a constaté les battements du cœur à 28 par minute et le niveau de sucre est à 68. Dans le même temps le prisonnier souffre d’énormes difficultés de respiration et de malaise constant ainsi que de douleurs dans tout son corps et plus particulièrement dans son estomac et ses reins.
Il a déclaré que : « Malgré ma situation et la détérioration de ma santé, ce que j’endure, et le fait que mon cœur peut s’arrêter à tout moment, ce qui est confirmé par les médecins, je déclare que ma situation sanitaire n’influencera pas mes décisions et je poursuivrai ma grève de la faim ouverte parce que ma vie ne vaut pas plus que le sang des martyrs ».

Samer Issawi peut mourir à tout instant.
Nous faisons porter la responsabilité de sa situation aux Etats signataires de la IV Convention de Genève dont la France ainsi qu’aux institutions telle que la Croix Rouge Internationale garante de l’application de ses conventions et qui se trouve être le seul témoin dans les prisons israéliennes.

(Communiqué de l’association de Palestinien en Ile de France)
Paris, le mardi 26 mars 2013

* La détention administrative a été créé par l’occupant britannique en Palestine comme mesure coercitive à l’égard des prisonniers qui étaient détenus –des jours – des mois – des années - sans aucun jugement.

**

Samer Issawi continue sa grève de la faim : « La Palestine ne sera libérée que par ses héros » !
Le comité médical responsable de la situation du détenu Samer Issawi a prévenu l’avocat de l’association des prisonniers Fawaz Al Chaloudi qui l’a visité à l’hôpital israélien Kaplan que les battements de son cœur sont tombés à 28 et le niveau de sucre est à 65. Ce qui signifie qu’à tout instant son cœur peut s’arrêter de battre.
Samer Issawi a déclaré à ce même avocat que le directeur adjoint de l’hôpital est venu le voir dans sa chambre et l’a informé sur la dangerosité de sa situation sanitaire et qu’il doit se réalimenter. Dans le même temps le prisonnier souffre d’énormes difficultés de respiration et de malaise constant ainsi que de douleurs dans tout son corps et plus particulièrement dans son estomac et ses reins.
Samer Issawi a fait porter un message à son avocat en disant : « le report de la séance du tribunal au 9 mai 2013 est le signe que le tribunal a échoué dans sa tentative de casser ma grève et que c’est une condamnation à mort claire et sans équivoque me concernant. C’est sur cette base que je demande à tous de revoir ses comptes, surtout aux frères égyptiens. Cette question n’est pas seulement un devoir pour nos frères égyptiens, ça l’est aussi pour tous les pays arabes et musulmans ».
Puis il a ajouté : « je m’adresse à tous les optimistes de la politique américaine et à ceux qui avaient de l’espoir lors de la visite du président américain Barak Obama et je leur dis que vous vous faites des illusions et que la Palestine ne sera libérée que par ses combattants ».
Puis il a confirmé que : « Malgré ma situation et la détérioration de ma santé, ce que j’endure, et le fait que mon cœur peut s’arrêter à tout moment, ce qui est confirmé par les médecins, je déclare que ma situation sanitaire n’influencera pas mes décisions et je poursuivrai ma grève de la faim ouverte parce que ma vie ne vaut pas plus que le sang des martyrs ».
Il a aussi rendu hommage à la résistance du peuple palestinien en disant que : « Nous nous rencontrerons bientôt et nous fêterons la véritable victoire que vous construisez, vous les véritables héros, les hommes d’honneurs de mon peuple et de la nation arabe et les hommes libres de ce monde. Notre rencontre est proche dans Jérusalem la sainte ».

Agence Ma’an
Palestine, le lundi 25 mars 2013

Pour vous inscrire à notre liste de diffusion "Assawra"
faites la demande à l’adresse : Assawra1-subscribe@yahoogroupes.fr

<FONT color=#ff0000 face=Arial>Pétition
Non au terrorisme de l’Etat d’Israël
<A href=http://www.Assawra.Info/spip.php?article10>http://www.Assawra.Info/spip.php?article10