Assawra

Site du Mouvement Démocratique Arabe

Accueil > Égypte > Pour El Baradei, les Frères musulmans doivent participer à la (...)

Pour El Baradei, les Frères musulmans doivent participer à la transition

dimanche 7 juillet 2013, par La Rédaction

Le lauréat du prix Nobel Mohamed El Baradei a estimé que les Frères musulmans devaient être intégrés à l’avenir politique de l’Égypte, dans un entretien accordé à un hebdomadaire allemand avant que sa nomination au poste de Premier ministre par intérim ne soit contestée. El Baradei a déclaré à Der Spiegel dans un entretien publié dimanche que les membres de la congrégation des Frères musulmans, le parti du président déchu Mohamed Morsi, ne devraient pas être traités en criminels. "J’appelle à l’intégration des Frères dans le processus de démocratisation," a-t-il dit, selon ses propos publiés en allemand.
"Personne ne devrait être traduit en justice sans une raison convaincante. L’ancien président Morsi doit être traité avec dignité," a-t-il ajouté en soulignant qu’il considérait ces principes comme des "préalables à la réconciliation nationale". "Je me suis fixé comme ligne rouge de ne pas travailler avec quiconque ne respectera pas la tolérance et la démocratie", a ajouté Mohamed El Baradei en soulignant que les militaires étaient à l’écoute de ses préoccupations. El Baradei précise qu’il espère de nouvelles élections "dans un an au plus tard" et s’est dit prêt à accepter une nouvelle victoire des Frères musulmans s’ils respectaient les principes de la démocratie.
Il a aussi appelé l’Allemagne, qui s’est engagée à apporter une aide de quelque 100 millions d’euros dans le cadre d’un "partenariat pour la transformation" dans les pays arabes tels que l’Égypte, à respecter la décision de chasser Morsi, que Berlin a critiquée. Les Allemands savent "comme il est difficile de construire une démocratie après une dictature et ils ont été les premiers à critiquer la politique antidémocratique de Morsi," a-t-il ajouté en référence à la période de l’Allemagne nazie, puis au régime communiste de l’Allemagne de l’Est.
"Soyons clairs, ce n’était pas un coup d’État", a-t-il affirmé. "Plus de 20 millions de personnes sont descendues dans la rue parce que cela ne pouvait pas continuer comme ça !" L’agence de presse égyptienne Mena avait annoncé samedi que le président par intérim Adly Mansour avait nommé El Baradei Premier ministre par intérim, mais son cabinet a annoncé un peu plus tard qu’aucune décision finale n’avait été prise. Des manifestations sont prévues dimanche à l’appel des partisans et opposants de Mohamed Morsi, dans un climat de vives tensions entre les deux camps qui menacent la stabilité du pays.

(07-07-2013 - Avec les agences de presse)

Pour vous inscrire à notre liste de diffusion "Assawra"
faites la demande à l’adresse : Assawra1-subscribe@yahoogroupes.fr

<FONT color=#ff0000 face=Arial>Pétition
Non au terrorisme de l’Etat d’Israël
<A href=http://www.Assawra.Info/spip.php?article10>http://www.Assawra.Info/spip.php?article10