Assawra

Site du Mouvement Démocratique Arabe

Accueil > Palestine > Des écrivains canadiens contre l’expulsion des Palestiniens et des (...)

Des écrivains canadiens contre l’expulsion des Palestiniens et des Bédouins

lundi 8 juillet 2013, par La Rédaction

Soixante-neuf écrivains canadiens de renom ont signé une lettre incitant les autorités israéliennes à stopper l’expulsion de mille Palestiniens des collines au sud d’Hébron (Cisjordanie). Ils demandent aussi aux dirigeants israéliens de rejeter le Plan Prawer, qui entraînerait le déplacement forcé de 20 000 à 70 000 citoyens Bédouins d’Israël, par la destruction d’environ trente-cinq communautés du Néguev. Les signataires comptent de nombreux romanciers et poètes canadiens parmi les plus respectés : Michael Ondaatje, Alberto Manguel, Lorna Crozier, Rawi Hage, Edeet Ravel, Patrick Lane, Maggie Helwig, Kyo Maclear, Stan Persky, Shani Mootoo, Lisa Moore and Shyam Selvadurai, ainsi que le Dr Gabor Maté, auteur d’essais à succès et militant pour la santé.
« Il est inspirant de voir des écrivains canadiens démontrer un leadership fondé sur l’éthique, particulièrement à un moment où les dirigeants politiques canadiens semblent avoir perdu leur sens moral, » fait remarqué Thomas Woodley, président de CJPMO. Il ajoute que le fait que les autorités israéliennes prévoient l’expulsion de mille autres Palestiniens des collines au sud d’Hébron, afin d’aménager une zone de tir pour l’armée israélienne, augure mal pour la reprise des négociations de paix.
La lettre des écrivains canadiens fait écho à la campagne menée la semaine dernière par vingt-cinq écrivains israéliens, dont David Grossman, Amos Oz et AB Yehoshua, contre les expulsions au sud d’Hébron. Les auteurs canadiens appuient aussi l’appel du Parlement européen pour qu’Israël abandonne son projet de déplacement forcé des Bédouins. Malgré l’indignation internationale, le projet a été adopté à sa première lecture à la Knesset israélienne la semaine dernière. L’expulsion des Bédouins, en vertu de ce plan, est prévue pour le début août.
CJPMO croit que le refus du gouvernement israélien de considérer sérieusement les préoccupations et les propositions alternatives des Bédouins illustre bien le traitement des Arabes comme citoyens de deuxième classe en Israël, même s’ils représentent 20 % de la population. La confiscation massive de terres en Cisjordanie (territoire palestinien occupé) par Israël viole la quatrième Convention de Genève et les droits de la personne fondamentaux des Palestiniens. CJPMO souligne que les communautés palestiniennes du sud d’Hébron vouées à la destruction occupent cet endroit depuis des centaines d’années et qu’Israël a dévolu environ 18 % de la Cisjordanie à l’entraînement militaire israélien. Les Bédouins habitent le Néguev depuis le 7e siècle.

**

Lettre ouverte aux dirigeants canadiens et israéliens concernant l’expulsion imminente des Palestiniens du sud d’Hébron et des Bédouins du Néguev

Nous, soussignés, demandons aux dirigeants israéliens d’entendre la demande de David Grossman, Amos Oz, AB Yehoshua, et de vingt et un autres écrivains israéliens, d’arrêter immédiatement et de façon permanente l’expulsion d’environ mille Palestiniens de leurs maisons dans différents villages du sud d’Hébron, en Cisjordanie (territoire palestinien occupé), dans le but de dégager des terres pour une zone de tir à l’usage de l’armée israélienne. Ces villageois palestiniens habitent dans leurs maisons depuis plusieurs siècles. Les expulser violerait le droit international et serait pour eux une très grande épreuve.
Nous vous demandons aussi de rejeter le Plan Begin-Prawer qui est actuellement devant la Knesset et qui, s’il est entièrement appliqué, entraînera le déplacement forcé de 20 000 à 70 000 citoyens Bédouins d’Israël de leurs maisons dans le Néguev. Ce plan provoquerait aussi la destruction de jusqu’à trente-cinq villages Bédouins « non reconnus ». Nous vous demandons d’entendre l’appel du Parlement européen d’abandonner ce plan, qui viole le droit constitutionnel à la propriété, à la dignité et à l’égalité des Bédouins.
Les mesures prévues sont manifestement injustes, et porteront gravement atteinte à la réputation internationale d’Israël.
Nous demandons aussi respectueusement à nos dirigeants canadiens de prendre des mesures diplomatiques afin d’encourager les dirigeants israéliens à entendre cet appel. Comme l’ont dit les écrivains israéliens : « Chacun d’entre nous porte une obligation morale de tenter de soulager la souffrance. »

Sincèrement,

Maggie Helwig ;
Shani Mootoo ;
Farzana Doctor ;
Edeet Ravel ;
Lorna Crozier ;
Kyo Maclear ;
Shyam Selvadurai ;
Stan Persky ;
Gabor Maté ;
Rawi Hage ;
Sheila Heti ;
Larissa Lai ;
Mike Hoolboom ;
Alberto Manguel ;
Patrick Lane ;
Isabel Huggan ;
Lee Maracle ;
Gary Geddes ;
Michael Ondaatje ;
Michel Marc Bouchard ;
John Greyson ;
Kerri Sakamoto ;
Charles Demers ;
Hiromi Goto ;
Fred Wah ;
David Bentley ;
Steven Heighton ;
George Bowering ;
Camilla Gibb ;
Stuart Ross ;
Robert Priest ;
Terry Fallis ;
Michel Tremblay ;
Wayson Choy ;
Judy Rebick ;
David Bergen ;
Susan Musgrave ;
Lillian Allen ;
Monique Mojica ;
Allison Hedge Coke ;
Rita Wong ;
Guillermo Verdecchia ;
Christine Pountney ;
Stéphane Bourguignon ;
Vincent Lam ;
Zainab Amadahy ;
Gale Zoe Garnett ;
Marcus Youssef ;
Di Brandt ;
Maureen Hynes ;
Carmen Aguirre ;
Carmen Rodriguez ;
Cynthia Flood ;
Ken Klonsky ;
Sheila Stewart ;
Hugh Hazelton ;
Martha Roth ;
Cynthia Arnott ;
Donna Morrissey ;
Gabriela Etcheverry ;
Honor Ford-Smith ;
Silver Donald Cameron ;
Maureen Scott Harris ;
Claire Wilkinson ;
Lisa Moore ;
Sandy Shreve ;
Sandra Campbell ;
Steven Galloway ;
Susan Crean

(08-07-2013 - Montréal)

Pour vous inscrire à notre liste de diffusion "Assawra"
faites la demande à l’adresse : Assawra1-subscribe@yahoogroupes.fr

<FONT color=#ff0000 face=Arial>Pétition
Non au terrorisme de l’Etat d’Israël
<A href=http://www.Assawra.Info/spip.php?article10>http://www.Assawra.Info/spip.php?article10