Assawra

Site du Mouvement Démocratique Arabe

Accueil > Liban > GBA > « Libérez Georges Ibrahim Abdallah ! »

« Libérez Georges Ibrahim Abdallah ! »

samedi 26 octobre 2013, par La Rédaction

Plusieurs parlementaires français ont adressé une lettre ouverte à François Hollande pour lui demander la libération de Georges Ibrahim Abdallah, qui entame cette semaine sa 30e année de détention en France.
Le texte, rendu public par l’avocat de l’ancien chef des Fractions armées révolutionnaires libanaises (FARL), arrêté en 1984 puis condamné à perpétuité pour complicité dans les assassinats en 1982 à Paris de deux diplomates américain et israélien, est notamment signé par les députés Noël Mamère (ex-EELV), Serge Janquin (PS), Sergio Coronado (EELV), François Asensi (Front de gauche) et la sénatrice centriste Nathalie Goulet.
Qualifiant Georges Ibrahim Abdallah de « plus vieux prisonnier politique d’Europe et sans doute un des plus vieux du monde », les signataires relèvent qu’il « peut bénéficier d’une libération conditionnelle depuis 1999 ».
« Et pourtant, alors même que le Liban s’est dit prêt à l’accueillir, il s’est vu refuser huit fois cette demande », poursuivent-ils, qualifiant ce refus « d’autant plus scandaleux que, en 1985, dans le cadre de négociations menées pour la libération d’un otage français, les plus hautes autorités de France avaient accepté qu’il soit libéré. Elles n’ont pas tenu parole. »
« C’est pour cela, Monsieur le Président, que nous, élus de la République, nous vous demandons de mettre un terme à cette injustice et de prendre les mesures, quelles que soient les pressions étrangères, pour qu’il puisse être libéré et rejoindre le Liban, » concluent-ils.
De son côté, Jean-Louis Chalanset, l’avocat de Georges Ibrahim Abdallah, a dénoncé la longueur de sa détention « par le seul fait du prince, manifestement pour respecter le désir des États-Unis d’Amérique ».
Le département d’État ainsi que des élus de toutes tendances du Congrès américain avaient réitéré en janvier leur opposition à une sortie de prison de Abdallah, soulignant qu’il n’avait « jamais exprimé de remords pour ses meurtres ».

Une manifestation est prévue samedi 26 octobre à Lannemezan (Hautes-Pyrénées) devant la prison où il est détenu.

(26-10-2013 - Avec les agences de presse)

Pour vous inscrire à notre liste de diffusion "Assawra"
faites la demande à l’adresse : Assawra1-subscribe@yahoogroupes.fr

<FONT color=#ff0000 face=Arial>Pétition
Non au terrorisme de l’Etat d’Israël
<A href=http://www.Assawra.Info/spip.php?article10>http://www.Assawra.Info/spip.php?article10