Assawra

Site du Mouvement Démocratique Arabe

Accueil > Syrie > Ban Ki-moon : le conflit en Syrie est devenu une "guerre par (...)

Ban Ki-moon : le conflit en Syrie est devenu une "guerre par procuration"

vendredi 3 août 2012, par La Rédaction

Le secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, a appelé vendredi les grandes puissances à surmonter leurs "rivalités" et à trouver un "terrain d’entente" pour agir en Syrie, estimant que le conflit était désormais "une guerre par procuration". Le conflit syrien a confirmé les prévisions "terribles" d’experts qui prédisaient il y a 18 mois qu’il deviendrait une "guerre par procuration, avec des acteurs régionaux et internationaux armant un camp ou l’autre", a déclaré Ban Ki-moon, qui s’exprimait à l’ouverture d’un débat à l’Assemblée générale de l’ONU sur une résolution sur la Syrie.
Ces experts estimaient que, si le gouvernement syrien répondait aux manifestations pacifiques par une répression brutale, le résultat serait une "radicalisation, l’extrémisme et le terrorisme" ainsi qu’une "guerre par procuration", a-t-il expliqué. Ban Ki-moon n’a pas précisé quels étaient les acteurs de cette guerre par procuration. Il a dit redouter désormais "la triste éventualité d’une guerre civile à long terme. Maintenant que la situation sur le terrain s’est aggravée, les intérêts immédiats du peuple syrien doivent prévaloir sur les rivalités ou luttes d’influence", a-t-il affirmé.
Au lendemain de la démission du médiateur de l’ONU et de la Ligue arabe, Kofi Annan, Ban Ki-moon a estimé que "les vives divergences au sein du Conseil de sécurité avaient rendu le travail (de Kofi Annan) plus difficile". Il a dit regretter les "divisions qui ont paralysé l’action du Conseil" sur la Syrie, une référence implicite aux multiples veto mis par la Russie et la Chine à des résolutions occidentales depuis le début de la crise, en mars 2011.
"Le conflit en Syrie est un test" pour l’ONU qui "ne doit pas échouer", a-t-il conclu. "Je veux que nous montrions tous au peuple syrien et au monde que nous avons retenu les leçons de Srebrenica", où des milliers de musulmans avaient été massacrés par les forces serbes de Bosnie en juillet 1995. Des casques bleus néerlandais de l’ONU, en petit nombre et mal armés, n’étaient pas intervenus pour empêcher le massacre. Ban Ki-moon s’est rendu récemment dans la région des Balkans et a visité le site du massacre.
L’Assemblée générale doit voter vendredi sur un texte présenté par le groupe arabe qui dénonce le pilonnage des villes rebelles par l’armée syrienne, réclame une transition politique en Syrie et déplore l’incapacité du Conseil de sécurité à contraindre Damas à mettre fin à la violence.

**

Les rebelles syriens condamnent l’exécution sommaire de partisans du régime
Le commandement rebelle à l’intérieur de la Syrie a condamné, vendredi, les exécutions sommaires "inacceptables" de partisans du régime dans la ville d’Alep (nord), rejetant toute responsabilité dans cette affaire. Le 31 juillet, des rebelles ont exécuté des partisans du régime à Alep, en proie à de violents combats pour le contrôle de cette ville stratégique sise à 355 kilomètres au nord de Damas, selon des vidéos diffusées par des militants.
"Nous condamnons avec force ce genre de comportements irresponsables et appelons toutes les forces révolutionnaires et tous les bataillons sur le terrain à condamner de tels actes", a affirmé dans un communiqué l’Armée syrienne libre (ASL) de l’intérieur, formée de déserteurs et de civils armés. "C’est un acte inacceptable, isolé, illégal, pour lequel nous n’assumons aucune responsabilité", a-t-elle poursuivi. "Ces actes répréhensibles ne relèvent pas de l’éthique de l’ASL ou de la révolution syrienne. Nous respectons les lois et les conventions internationales, notamment la convention de Genève portant sur les prisonniers", a affirmé l’ASL en appelant à une enquête sur ces exécutions sommaires.
Une vidéo diffusée par des militants montre des prisonniers conduits sur une place où crient des hommes armés : "L’ASL pour toujours !" Les rebelles entourent l’un des captifs, au visage ensanglanté, et le mettent face à un mur où sont alignés d’autres prisonniers. Les combattants scandent "Dieu est le plus grand", puis ouvrent le feu sur les prisonniers, identifiés comme étant des membres de la tribu Berri, qui participaient aux combats aux côtés des forces du régime de Bachar el-Assad à Alep.
"Le clan des Berri est fidèle au régime Assad", a commenté Rami Abdel Rahmane, chef de l’Observatoire syrien des droits de l’homme (OSDH). "Mais aucune loi - internationale ou islamique - n’autorise l’exécution d’un prisonnier. C’est un crime, une vengeance", a-t-il déploré. Le clan des Berri est de confession sunnite, alors que le régime Assad est dominé par les Alaouites, une émanation du chiisme.

**

الجيش السوري يسيطر على معظم حي التضامن آخر معقل للمعارضة في دمشق
قال شهود عيان ونشطاء ان قوات سورية دخلت حي التضامن في جنوب دمشق بعشرات من الدبابات والمركبات المدرعة والجنود في محاولة لاستعادة السيطرة على المعقل الأخير للمعارضة في العاصمة.
وقال النشطاء ان معظم الحي أصبح تحت سيطرة القوات الحكومية بحلول عصر اليوم.
(رويترز)

**

موسكو : هناك امكانية لزيارة السفن الحربية الروسية ميناء طرطوس
لم تستبعد وزارة الدفاع الروسية احتمال زيارة السفن الحربية الروسية التي تنفذ مهام تدريبية في البحر الابيض المتوسط، ميناء طرطوس في الايام القادمة.
وكان المتحدث باسم وزارة الدفاع قد اعلن في وقت سابق انه "لا يخطط لدخول السفن الحربية التابعة للاسطول الروسي الى ميناء طرطوس. وتدخل ضمن تشكيلة مجموعة السفن الحربية الروسية، سفن الامداد التي تسمح بتزويد السفن بالمؤن والمياه في البحر والابحار لمسافات بعيدة".
لكن مصدر في هيئة الاركان العامة الروسية، اكد ان سفن الانزال البحري الروسية الكبيرة التابعة لاسطول الشمال والمكلفة بمهام في البحر الابيض المتوسط، ستصل في غضون الايام القادمة الى ميناء طرطوس. وان هدف الزيارة التي ستستمر بضعة ايام، هو التزود بالمواد الغذائية والمياه، ثم تغادر الميناء باتجاه مضيق الدردنيل وتعبر الى البحر الاسود ومن ثم الى نوفوروسيسك.
(روسيا اليوم)

**

موسكو تدعو إلى إيجاد بديل لأنان "سريعاً"
دعت روسيا اليوم إلى الإسراع في إيجاد مرشح لمنصب المبعوث الدولي والعربي إلى سوريا كوفي أنان عقب استقالته أمس.
وأعلنت وزارة الخارجية الروسية في بيان أنه "ينبغي إيجاد بديل مؤهل لكوفي أنان سريعا".
(أ ف ب)

Pour vous inscrire à notre liste de diffusion "Assawra"
faites la demande à l’adresse : inscription@assawra.info

<FONT color=#ff0000 face=Arial>Pétition
Non au terrorisme de l’Etat d’Israël
<A href=http://www.Assawra.Info/spip.php?article10>http://www.Assawra.Info/spip.php?article10