Assawra

Site du Mouvement Démocratique Arabe

Accueil > Dialogues > Ounsi el-Hajj

Ounsi el-Hajj

vendredi 21 février 2014, par Al Faraby

Quand disparaît un poète
s’effondre une étoile
subsiste sa lumière
qui voyage jusqu’au fin fonds de l’univers
et se transforme en un souffle
le souffle en bruit
le bruit en voix
la voix en parole
la parole en esprit
l’esprit en lumière
d’où jaillit une étoile
qui cherche un poète
...

Al Faraby
Vendredi, 21 février 2014

Le poète et penseur libanais Ounsi el-Hajj, pionnier de la poésie arabe en prose du XXe siècle, est décédé mardi à l’âge de 77 ans des suites d’un cancer.
Sa mort est une "grande perte pour la poésie arabe", a déclaré le critique littéraire Akl al-Awit, rédacteur en chef du supplément culturel du quotidien libanais An-Nahar, dont Ounsi el-Hajj a été le fondateur.
Il a publié six recueils de poèmes qui ont été traduits en plusieurs langues et a traduit en arabe ou adapté pour le théâtre des oeuvres d’Eugène Ionesco, Shakespeare, Albert Camus ou encore Bertold Brecht.

Pour vous inscrire à notre liste de diffusion "Assawra"
faites la demande à l’adresse : Assawra1-subscribe@yahoogroupes.fr

<FONT color=#ff0000 face=Arial>Pétition
Non au terrorisme de l’Etat d’Israël
<A href=http://www.Assawra.Info/spip.php?article10>http://www.Assawra.Info/spip.php?article10