Assawra

Site du Mouvement Démocratique Arabe

Accueil > Palestine > Mahmoud Abbas accuse Israël de commettre un génocide à Gaza

Mahmoud Abbas accuse Israël de commettre un génocide à Gaza

mercredi 9 juillet 2014, par La Rédaction

Des accusations à la hauteur des violences ? Le président palestinien Mahmoud Abbas a accusé mercredi Israël de commettre un "génocide" dans la bande de Gaza. "Ceci est un génocide, le meurtre de familles entières est un génocide commis par Israël contre notre peuple palestinien", a-t-il déclaré lors d’une réunion de crise de la direction palestinienne à Ramallah, en Cisjordanie. "Ce qui est en train de se passer, c’est une guerre contre le peuple palestinien dans son ensemble, et pas contre les factions (insurgées)", a-t-il poursuivi. Avant d’ajouter : "Nous savons qu’Israël n’est pas en train de se défendre, mais de défendre ses colonies, son projet principal."
Mahmoud Abbas tente d’obtenir le soutien des Égyptiens : "Nous essayons de plusieurs façons de stopper l’agression israélienne et le sang palestinien versé, notamment en parlant avec le président égyptien (Abdel Fattah) al-Sissi et le secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon." Mercredi, l’Égypte a appelé Israël et le Hamas à mettre fin à l’escalade des violences dans la bande de Gaza, tout en minimisant les attentes quant à une possible médiation du Caire. Frontalière d’Israël et de Gaza, et premier pays arabe à avoir signé un traité de paix avec Israël en 1979, L’Égypte a souvent joué un rôle d’intermédiaire entre l’État hébreu et le Hamas.

**

43 Palestiniens tués depuis le début de l’offensive israélienne
Vingt-deux Palestiniens, dont 15 femmes et enfants, ont péri mercredi dans des raids israéliens contre la bande de Gaza, portant à 43 le nombre de morts depuis le début d’une offensive israélienne lundi à minuit, selon les secours.
Ces raids ont également fait plus de 370 blessés en deux jours, a déclaré à l’AFP le porte-parole des services des urgences, Ashraf al-Qodra.
Mercredi, dans quatre des raids, toutes les victimes étaient des femmes et des enfants. Dans l’après-midi, une mère et ses quatre enfants ont ainsi été tués par un missile s’étant abattu sur leur maison à Al-Maghazi, un camp de réfugiés dans le centre de la bande de Gaza.
Dans l’est de la ville de Gaza, près de la frontière avec Israël, deux frères de 12 et 13 ans ont été tués à Chejaïya, tandis qu’un garçon de 18 mois et sa mère sont morts à Zeitoun.
En outre, une femme de 40 ans et son fils de 14 ans ont péri dans une frappe aérienne israélienne à Beit Hanoun, au nord de la bande de Gaza.
Le raid le plus meurtrier a eu lieu peu après minuit dans la ville de Beit Hanoun, dans le nord du territoire palestinien. Un commandant local du groupe radical Jihad islamique, Hafez Hammad, a péri dans la destruction de sa maison, avec cinq membres de sa famille, dont deux femmes et une adolescente de 16 ans.
Ailleurs dans le territoire palestinien, un homme de 30 ans a été tué dans un raid aérien à Rafah (sud).
Alors que le jour se levait, un missile tiré par un drone israélien a tué un homme qui circulait sur une mobylette à Beit Lahiya (nord). Un deuxième homme se trouvant sur la mobylette a été grièvement blessé.
A Moughrada, dans le centre de la bande de Gaza, une femme de 80 ans a par ailleurs été retrouvée morte dans les décombres de sa maison bombardée.
Dans le même secteur, un missile israélien a tué deux hommes de 60 ans et 31 ans dans un champ près du camp de réfugiés de Nousseirat.
Mardi, 21 Palestiniens avaient été tués, 17 dans des frappes aériennes et quatre militants de la branche armée du Hamas abattus après s’être infiltrés en Israël par la mer pour attaquer une base militaire.
L’aviation israélienne a annoncé avoir effectué 550 raids depuis le début de son offensive "Bordure protectrice", menée en riposte après des salves de roquettes palestiniennes.
Mercredi, au moins 48 roquettes ont touché Israël, dont une dans le secteur de Tel-Aviv. Seize autres ont été interceptées par le système anti-missiles Iron Dome, dont deux dans le secteur de Tel-Aviv, selon l’armée.
Mardi, un total de 117 roquettes avaient touché Israël, tandis que 45 avaient été détruites en vol, selon l’armée. Aucune victime n’a été signalée mais selon la police, un centre commercial a été endommagé à Ashdod, non loin de Gaza.

(09-07-2014 - Avec les agences de presse)

Pour vous inscrire à notre liste de diffusion "Assawra"
faites la demande à l’adresse : Assawra1-subscribe@yahoogroupes.fr

<FONT color=#ff0000 face=Arial>Pétition
Non au terrorisme de l’Etat d’Israël
<A href=http://www.Assawra.Info/spip.php?article10>http://www.Assawra.Info/spip.php?article10